Veuillez patienter s'il vous plaît... Ne pas recharger la page.

FR


LE MASTER EN QUELQUES MOTS

MASTER

Francilien de Santé Publique

Plusieurs universités d’Île-de-France collaborent pour proposer des enseignements de niveau Master couvrant la plupart des domaines de la santé publique : biostatistique, informatique, épidémiologie, génétique, recherche clinique, économie de la santé, sociologie et gestion. Ces formations s'adressent préférentiellement à des étudiants ayant une formation préalable ou une expérience professionnelle dans le domaine des sciences biologiques et médicales, des sciences sanitaires ou sociales ou de la statistique.


LES 6 FORMATIONS DU MASTER

01

M1SP

Méthodes en Santé Publique

Cet enseignement est destiné à faire acquérir les méthodes de base pour la planification des études, expérimentales ou d'observation, et l'analyse des données en sciences de la vie et en santé publique. La validation du M1 donne droit au diplôme de Maîtrise de santé publique. Le M1 peut se poursuivre par une deuxième année (M2) pour obtenir l'une des spécialités de Master à orientation professionnelle ou de recherche.

voir la page détail du M1SP

02

M2R

Recherche en Santé Publique

L’enseignement est destiné à former, par la recherche, des spécialistes de haut niveau dans les disciplines de la santé publique. Quatre parcours sont proposés : Biostatistique, Economie de la santé, Epidémiologie, Recherche clinique. Ce M2 peut se poursuivre par un doctorat en santé publique.

voir la page détail du M2R

03

MISP

Méthodologie des Interventions en Santé Publique

Le M2 prépare les étudiants à l'analyse des problèmes de santé et à la méthodologie de la gestion des projets et programmes sanitaires et sociaux destinés aux populations (mère-enfants, handicapés, personnes âgées) ou dans le cadre d'actions d'éducation ou de promotion de la santé.

voir la page détail du MISP

04

MSR

Méthodologie et Statistiques en Recherche biomédicale

L’objectif de ce M2 est de former des méthodologistes polyvalents en recherche biomédicale. L’enseignement théorique est consacré à l’apprentissage et à la maîtrise des outils statistiques (les aspects pratiques sont très largement privilégiés) ainsi qu’aux aspects méthodologiques de l’épidémiologie et de la recherche clinique. Un stage pratique de 4 à 6 mois clôture la formation.

voir la page détail du MSR

05

G2S

Génomique et Génétique Statistique

L’enseignement porte sur l’acquisition des connaissances de base et approfondies, à visée professionnelle ou de recherche, de l’ensemble des thématiques constitutives de la génétique et de la génomique statistique et de ses applications en recherche biomédicale et en génétique épidémiologique.

voir la page détail du G2S

06

SEMHA

Surveillance Épidémiologique des Maladies Humaines et Animales

Les objectifs de cette spécialité à orientation professionnelle sont d'acquérir les bases méthodologiques indispensables à toute activité de surveillance épidémiologique dans le domaine de la santé humaine et dans celui de la santé animale. Les étudiants, à l'issue de cette formation, devront être capables de créer, d'animer ou de participer efficacement à un réseau de surveillance épidémiologique.

voir la page détail du SEMHA

01

M1SP

Méthodes en Santé Publique

Cet enseignement est destiné à faire acquérir les méthodes de base pour la planification des études, expérimentales ou d'observation, et l'analyse des données en sciences de la vie et en santé publique. La validation du M1 donne droit au diplôme de Maîtrise de santé publique. Le M1 peut se poursuivre par une deuxième année (M2) pour obtenir l'une des spécialités de Master à orientation professionnelle ou de recherche.

voir la page détail du M1SP

Haut de page